puceActualités par secteur

puceActeurs

puceAnalyses

 

Matériaux-Plasturgie-Chimie

Les actualités dans ce secteur se rapportent, entre autres, aux thèmes suivants :

- chimie, environnement : catalyse, procédés, matériaux
- céramique
- traitement de surface
- plasturgie, plastiques, polymères

- matériaux innovants, performants
- verre

- extrusion, transformation des plastiques...

16/12/2007

Chimie : De l’or noir à l’or vert

Invité d’honneur de l’école CPE de Lyon, dont il fut l’élève, le climatologue Jean Jouzel a rappelé l’enjeu planétaire de la lutte contre le réchauffement climatique, et donc de la recherche d’alternatives "vertes " à la chimie du pétrole.Malgré les prévisions les plus pessimistes sur le réchauffement de la planète, les hydrocarbures, et notamment le pétrole, tiendront encore longtemps le haut du pavé en matière énergétique. Il est cependant un domaine où l’or noir ne paraît pas irremplaçable : celui de la chimie. Glycérol, sucres, acide tartrique, micro-organismes...le colloque international organisé à Lyon par l’école supérieure Chimie Physique Electronique (CPE) a permis de dresser un panorama presque complet des alternatives "recyclables " et naturelles à la pétrochimie. Mais pour s’imposer, les molécules issues de la chimie "verte" devront démontrer qu’elle ne sont pas seulement plus propres, mais aussi plus efficaces que les dérivés du pétrole.

"On n’enrayera pas le réchauffement de la planète si les Chinois n’assument pas leurs responsabilités", lance l’Américain Jeffrey Beck, directeur de la recherche chez Exxon Mobil. "Vous ne pouvez pas empêcher les pays en développement de vouloir consommer davantage. De plus, nos émissions de CO2 par habitant sont très faibles par rapport aux vôtres", rétorque le Chinois Can Li, de l’Académie des sciences chinoises de Dalian.

On pourrait se croire à la conférence de Bali, où, depuis le 3 décembre, Chinois et Américains se rejetent la responsabilité de la catastrophe climatique annoncée. On est à Lyon, le 7 décembre, et le réchauffement climatique s’est tout naturellement invité au colloque "Matières premières du futur : de l’or noir à l’or vert ? ", organisé par l’école supérieure Chimie Physique Electronique (CPE).

Outre Can Li, trois autres chimistes chinois attestent de l’intérêt croissant que l’Empire du milieu accorde aux recherches sur les énergies renouvelables, sécurité énergétique oblige. L’un des intervenants, Zhu Xifeng, de l’Université des sciences et technologies de Chine, se targue même d’avoir produit à partir de la biomasse "un carburant de deuxième génération dont le coût est inférieur à 100 euros la tonne". Belle performance. Mais comme l’a rappelé Jeffrey Beck, "même en intégrant dans nos scénarios de prospective un fort développement des énergies renouvelables, on arrive quand même à la prévision suivante : en 2030, les hydrocarbures, dont le pétrole, représenteront toujours 80 % de la consommation d’énergie mondiale."

Remplacer le pétrole par du sucre

Il semblerait donc que la fin du pétrole ne soit pas encore pour demain, quelle que soit l’ampleur de la menace représentée par le réchauffement climatique. "C’est tout simplement un problème de quantité : la biomasse ne pourra pas se substituer au pétrole et nourrir l’Humanité. En revanche, elle pourrait suffire à remplacer les molécules issues de la pétrochimie par des molécules vertes", estime Jean-François Minster, directeur scientifique de Total. Le groupe pétrolier travaille d’ailleurs à la mise au point de plastiques, colles, résines et autres substances chimiques usuelles à partir de matières végétales.

Des pôles de compétitivité comme Axelera en Rhônes-Alpes, ou Industrie Agro-Ressources (IAR) en Picardie et Champagne-Ardenne, explorent la même piste. Le sucre, par exemple, est l’objet de nombreuses recherches. Très abondant dans la nature, il pourrait notamment servir de base à la production d’acide lévulinique : pour l’instant obtenu à partir du pétrole, ce dernier est présent dans de nombreux lubrifiants, plastiques ou composants électroniques.

L’acide tartrique, présent dans les fruits, et notamment dans le raisin, pourrait pour sa part servir de base à l’élaboration de molécules chimiques complexes. Le glycerol, qui entre dans la composition de nombreux cosmétiques, médicaments, lubrifiants, et dans celle du cellophane, pourrait de son côté occuper une place de plus en plus grande dans la vie quotidienne : " avec le décollage du biodiesel, on obtient de plus en plus de glycerol sous forme de co-produit. En conséquence, son prix est de plus en plus bas", constate Joel Barrault, de l’université de Poitiers.

Les sacs en plastique "vert" ne sont pas encore au point

Aux côtés de la "chimie verte", il existe un domaine de recherche qui pourrait également contribuer à concilier chimie et environnement : ce sont les "biotechnologies blanches". "L’idée, c’est de faire produire par des micro-organismes et des êtres vivants les molécules que l’on cherche à obtenir. C’est comme ça par exemple que l’on fabrique la plupart des vitamines : là où il fallait autrefois 7 ou 8 opérations chimiques successives, on parvient au même résultat par une simple fermentation, c’est-à-dire juste un peu de sucre et d’eau. L’avantage environnemental est évident ", juge Jean Buendia, président du comité de promotion des biotechnologies "Adebiotech". Mais pourra-t-on réellement un jour subsituer intégralement la chimie verte à la pétrochimie ?

"Il faudrait remplacer des centaines de milliers de molécules ! C’est une tâche colossale, mais potentiellement, c’est faisable : on peut trouver dans la nature des molécules non seulement plus propres mais plus efficaces que celles issues du pétrole", estime Jean Buendia. "La flambée des prix du pétrole rend la chimie du végétal de plus en plus concurrentielle. Mais pour justifier l’investissement des industriels dans une molécule verte, il faut que celle-ci soit meilleure que la molécule pétrochimique qu’elle remplace, et pas seulement plus propre. Or, on est encore loin de la coupe aux lèvres : on sait faire des sacs plastiques "verts", mais ils sont cassants et leur durée d’utilisation est trop courte, ce qui signifie qu’ils ne sont pas prêts de remplacer les sacs plastiques existants", nuance Jean-François Minster, de Total.

Yves Chauvin, Prix Nobel de chimie 2005 est encore plus catégorique : "L’essor de la chimie verte dépend des bio-ressources, or les bio-ressources suffiront à peine à nourrir les hommes à l’avenir. On ne peut pas compter sur elles pour remplacer la pétrochimie, pas plus que pour remplacer le pétrole comme carburant. La seule solution, c’est de changer de mode de vie."

10 décembre 2007, William Bolle

http://www.innovationlejournal.fr/spip.php?article1709

=====================================================

16/12/2007

Le pôle de compétitivité Axelera concrétise son déploiement à l'international sur le salon Pollutec Horizons

Grand Lyon site "Entreprendre"

A l'occasion du salon Pollutec Horizons, le pôle de compétitivité à vocation mondiale, Chimie-Environnement Lyon et Rhône-Alpes, signe une convention de partenariat avec un cluster de dimension européenne.
Axelera présente les résultats d'un Benchmark international des clusters chimie et/ou environnement et précise ses axes stratégiques de développement à l'international. Les membres du bureau d'Axelera porteurs de son positionnement original et reconnu « Chimie et Environnement » apportent leur expertise dans le cadre d'un cycle de conférences sur la Chimie durable.

* 2007, coup d'accélérateur à l'international pour Axelera

Après avoir annoncé en 2006, lors de sa première participation à Pollutec, le lancement de son développement vers l'international, Axelera a tenu ses objectifs. En 2007, l'activité du pôle s'est concentrée sur le développement de nouvelles alliances avec des clusters européens, privilégiant la mise en réseau de ses adhérents et la mise en oeuvre de futures collaborations au sein de projets européens.

La dynamique européenne est lancée

Elle se concrétise, le 27 novembre, par la signature de la convention de partenariat entre Axelera et le NEPIC (North-East Process Industry Cluster). Ce cluster britannique rassemble les acteurs du génie des procédés - une des thématiques phare des projets technologiques lancés par Axelera. Ce partenariat offre un vrai potentiel de projets tournés vers l'innovation tant sur les plans industriel que R&D. Le stand d'Axelera (Hall 5A-Stand M9) sur le salon accueille des délégations de clusters européens, notamment, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie.

L'Asie constitue le deuxième axe géographique d'investigation d'Axelera

Une première mission en Chine a permis de jeter les bases d'une collaboration prometteuse et d'identifier des domaines prioritaires comme notamment, les technologies environnementales.

* Axelera, un pôle « Chimie et Environnement », unique au monde

A l'heure où se met en place le dispositif d'évaluation de l'action des pôles de compétitivité, Axelera a présenté sur Pollutec Horizons (jeudi 29 novembre) la synthèse d'un Benchmark mondial mené sur plus de 25 clusters.
Les résultats de cette étude ont confirmé le positionnement unique au monde d'Axelera sur le secteur « Chimie et Environnement ». Axelera occupe la 4ème place européenne et le 6ème rang mondial.
Sur la base des éléments fournis par cette étude, Axelera poursuit sa stratégie à l'international selon trois axes majeurs :

- développer son rayonnement scientifique à l'international,
- développer le réseau inter-cluster et interterritorial, en Europe sur 2007 puis en Asie et en Amérique du Nord pour 2008-2009,
- développer des projets industriels par pays.

Ces axes prioritaires se traduisent par une action permanente en faveur de la promotion de la filière Chimie-Environnement française, à travers le monde.

* Axelera à Pollutec Horizons, un programme riche

Axelera propose de nombreuses animations pendant Pollutec Horizons. Outre les évènements liés à la signature des partenariats et à la présentation de sa stratégie internationale, le pôle offre une tribune à ses membres PME-PMI sur son stand : « les Matinées PME innovantes ».
Enfin, la présence d'Axelera est ponctuée par les interventions de membres de son bureau au Colloque « Chimie et Développement Durable ».
Particulièrement actif en faveur de la filière environnement, Axelera poursuit l'ambition de créer, à l'image du ECRN (European Chemical Region Network), un réseau européen lié à l'environnement et favorise la constitution de clusters à dimension environnementale.
La présence renforcée d'Axelera sur Pollutec Horizons est donc le reflet de son action quotidienne.

* Site Internet : http://www.axelera.org

http://www.lyon-business.org/ccm/fr/outils/actualites/consultation.jsp/le-pole-de-competitivite-axelera-concretise-son-deploiement-a-l-international-sur-le-salon-pollutec-horizons_itemId=34262000/

=====================================================

16/12/2007

Appel à projets du programme ANR "Chimie et Procédés pour le Développement Durable"

Le deuxième appel à projets du programme ANR "Chimie et Procédés pour le Développement Durable" sera ouvert du 15 janvier au 14 mars 2008. Il reprend les 4 thématiques de l'appel à projets 2007 (cf Programmation ANR 2008, p259-263) :
* synthèses respectueuses de l'environnement,
* procédés verts et sûrs,
* évaluation, contrôle et analyse,
* évaluation et transformation de nouvelles ressources renouvelables.

Ce programme soutient des projets partenariaux et des projets académiques. Il vise à contribuer au maintien et au développement de la compétitivité des industries chimiques, en offrant, notamment aux nombreuses PME de ce secteur, un outil pour améliorer leurs relations de recherche avec le monde académique. Pour plus d'informations, vous pouvez contacter Michel Ribes (michel.ribes@agencerecherche.fr) ou Gil Mabilon (gil.mabilon@ifp.fr).

http://www.pole-trimatec.fr/wakka.php?wiki=PagePrincipale

=====================================================

8/12/2007

FORUM PLASTIPOLIS les 26 et 27 septembre 2007 à Lyon

FORUM PLASTIPOLIS 26 & 27 septembre 2007 Cité Internationale à Lyon Palais des Congrès - Amphithéâtre Pasteur
Le Forum PLASTIPOLIS a pour objet de réunir l’ensemble des acteurs de la filière plasturgie afin de faire le point sur les différentes thématiques de recherche du Pôle et leurs applications concrètes à l’industrie.

Ne manquez pas ce rendez-vous, occasion privilégiée pour tous les acteurs de la filière de s’informer en avant première sur les évolutions technologiques du secteur !

Pour plus d’information, télécharger ci-joint l’invitation et le carton d’invitation.

Vous pouvez également retrouver la liste des hôtels à proximité de la Cité Internationale à Lyon.

http://www.plastipolis.fr/FORUM-PLASTIPOLIS-les-26-et-27-septembre-2007-a-Lyon

=====================================================

1/12/2007

Le Pôle de compétitivité Industries et Agro-Ressources (IAR) et l’Union des Industries Chimiques (UIC), partenaires pour développer la chimie du végétal

Les industriels de la chimie se sont engagés récemment à faire passer leurs approvisionnements en matière renouvelable de 7 % à 15 % d’ici dix ans. Un accord vient d’être signé entre l’UIC, les UIC Champagne-Ardenne, Nord-Pas-de- Calais et Picardie, et le Pôle de compétitivité IAR. Signé ce mardi 27 novembre 2007, dans le cadre du Salon POLLUTEC Horizons 2007, il va permettre de mutualiser les efforts pour le développement de la chimie des agro-ressources.

En poursuivant cet effort de structuration de l’innovation, le présent accord doit aboutir à la mise en place
d’actions opérationnelles spécifiques...

http://www.uic.fr/fr/presse08-271107.htm

=====================================================

1/12/2007

Chimie du végétal : Les industriels et le pôle IAR signent un partenariat

L’IAR et l’UIC ont signé un accord mardi au salon Pollutec. @IAR/UICMardi dernier, l’Union des industries chimiques et le pôle de compétitivité mondial industries et agro-ressources (IAR) ont signé un accord afin de mutualiser leurs efforts pour le développement de la chimie végétale.
A l’occasion du salon Pollutec Horizon 2007, dédié aux solutions écologiques innovantes, l’Union des industries chimiques (UIC) et le pôle de compétitivité mondial industries et agro-ressources (IAR) ont signé un accord afin de mutualiser leurs efforts pour le développement de la chimie végétale. Un partenariat qui permettra de faciliter les démarches des industriels de la chimie qui se sont engagés, lors du Grenelle de l’environnement, à faire passer leurs approvisionnements en matière renouvelable de 7% à 15% d’ici dix ans. Le Pôle IAR a, en effet, vocation à rassembler les acteurs de la recherche, de l’enseignement, de l’agriculture et de l’industrie de Champagne-Ardenne et de Picardie autour des valorisations non alimentaires du végétal. L’IAR s’est fixé quatre domaines d’actions stratégiques : les bioénergies, les agromatériaux, les biomolécules et les ingrédients alimentaires pour animaux.

Un réseau d’aide à l’innovation

Le partenariat s’articule autour de trois axes spécifiques. D’abord, la création d’un réseau d’aide à l’innovation, qui vise à identifier et rassembler tous les acteurs de la filière chimie du végétal, permettre de déterminer des plans d’actions à initier et mettre en adéquation l’offre et la demande par une connaissance approfondie des acteurs, des produits et de leurs applications ainsi que des marchés. Ainsi les deux organismes projettent, entre autres, pour 2008, d’élaborer une cartographie des acteurs – laboratoires de recherche et industriels – sur la thématique chimie du végétal et la mise en place de solutions concrètes pour les entreprises, telles que des ateliers et des guides.

Former à la chimie végétale

Deuxième mesure : réfléchir à de nouvelles opportunités en terme d’emploi et d’offres de formation liée à la chimie végétale. Il s’agira donc de dresser un état des lieux des enseignements existants et de créer un centre de ressources pour aider au développement des stages, thèses et emplois dans les différentes industries du Pôle. Enfin, « ce partenariat doit contribuer à une meilleure compréhension des enjeux liés à la chimie du végétal et de sa contribution à la chimie de demain ». Pour ce faire, l’IAR et l’UIC organiseront en 2008, une journée « portes ouvertes sur l’innovation », destinée aux acteurs et industriels du secteur.

http://www.innovationlejournal.fr/spip.php?article1650

=====================================================

1/12/2007

Le pôle de compétitivité Axelera concrétise son déploiement à l’international sur le salon Pollutec Horizons

Communiqué le 30/11/2007

le pôle de compétitivité à vocation mondiale, Chimie-Environnement Lyon et Rhône-Alpes, signe une convention de partenariat avec un cluster de dimension européenne. Axelera présente les résultats d’un Benchmark international des clusters chimie et/ou environnement et précise ses axes stratégiques de développement à l’international. Les membres du bureau d’Axelera porteurs de son positionnement original et reconnu « Chimie et Environnement » apportent leur expertise dans le cadre d’un cycle de conférences sur la Chimie durable.

A cette occasion, le pôle de compétitivité à vocation mondiale, Chimie-Environnement Lyon et Rhône-Alpes, signe une convention de partenariat avec un cluster de dimension européenne. Axelera présente les résultats d’un Benchmark international des clusters chimie et/ou environnement et précise ses axes stratégiques de développement à l’international. Les membres du bureau d’Axelera porteurs de son positionnement original et reconnu « Chimie et Environnement » apportent leur expertise dans le cadre d’un cycle de conférences sur la Chimie durable.

2007, coup d’accélérateur à l’international pour Axelera

Après avoir annoncé en 2006, lors de sa première participation à Pollutec, le lancement de son développement vers l’international, Axelera a tenu ses objectifs. En 2007, l’activité du pôle s’est concentrée sur le développement de nouvelles alliances avec des clusters européens, privilégiant la mise en réseau de ses adhérents et la mise en oeuvre de futures collaborations au sein de projets européens.
La dynamique européenne est lancée. Elle se concrétise, le 27 novembre, par la signature, de la convention de partenariat entre Axelera et le NEPIC (North-East Process Industry Cluster). Ce cluster britannique rassemble les acteurs du génie des procédés – une des thématiques phare des projets technologiques lancés par Axelera. Ce partenariat offre un vrai potentiel de projets tournés vers l’innovation tant sur les plans industriel que R&D. Le stand d’Axelera (Hall 5A-Stand M9) accueille des délégations de clusters européens, notamment, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie.
L’Asie constitue le deuxième axe géographique d’investigation d’Axelera. Une première mission en Chine a permis de jeter les bases d’une collaboration prometteuse et d’identifier des domaines prioritaires comme notamment, les technologies environnementales.

Axelera, un pôle « Chimie et Environnement », unique au monde

A l’heure où se met en place le dispositif d’évaluation de l’action des pôles de compétitivité, Axelera présente sur Pollutec Horizons - jeudi 29 novembre de 13h00 à 14h00 au Centre de presse – la synthèse d’un Benchmark mondial mené sur plus de 25 clusters.
Les résultats de cette étude ont confirmé le positionnement unique au monde d’Axelera sur le secteur « Chimie et Environnement ». Axelera occupe la 4ème place européenne et le 6ème rang mondial.
Sur la base des éléments fournis par cette étude, Axelera poursuit sa stratégie à l’international selon trois axes majeurs :
-développer son rayonnement scientifique à l’international,
-développer le réseau inter-cluster et interterritorial, en Europe sur 2007 puis en Asie et en Amérique du Nord pour 2008-2009,
-développer des projets industriels par pays.
Ces axes prioritaires se traduisent par une action permanente en faveur de la promotion de la filière Chimie-Environnement française, à travers le monde.

Axelera à Pollutec Horizons, un programme riche

Axelera propose de nombreuses animations pendant Pollutec Horizons. Outre les évènements liés à la signature des partenariats et à la présentation de sa stratégie internationale, le pôle offre une tribune à ses membres PME-PMI sur son stand : « les Matinées PME innovantes ».
Enfin, la présence d’Axelera est ponctuée par les interventions de membres de son bureau au Colloque « Chimie et Développement Durable ».
Particulièrement actif en faveur de la filière environnement, Axelera poursuit l’ambition de créer, à l’image du ECRN (European Chemical Region Network), un réseau européen lié à l’environnement et favorise la constitution de clusters à dimension environnementale.
La présence renforcée d’Axelera sur Pollutec Horizons est donc le reflet de son action quotidienne.

***

A propos d’Axelera

« Accélérer la mutation vers une filière industrielle et scientifique d’ambition internationale qui conjugue chimie et environnement.» Tel est l’objectif d’Axelera, le pôle de compétitivité à vocation mondiale Chimie-Environnement Lyon et Rhône-Alpes, créé par Arkema, le CNRS, l’IFP, Rhodia et Suez, et labellisé en juillet 2005.
Pour se positionner comme pôle industriel et scientifique leader en 2012 et devenir la vitrine de la «nouvelle filière chimie-environnement», le pôle rassemble et coordonne les acteurs de l’industrie, de la recherche et de la formation en chimie et en environnement autour de 12 projets de coopération technologiques répartis en trois grandes thématiques (catalyse, procédés, matériaux).
Avec près de 130 adhérents dont 40% de PME, le pôle a aujourd’hui enclenché une dynamique d’innovation avec le démarrage de 4 projets de R&D pour un montant de 45 millions d’euros, notamment dans le traitement de l’eau (projet Rhodanos) et la dépollution et valorisation des sols (projet Valorsites).
Parallèlement, cinq projets transversaux (exemple : image, dialogue et engagement sociétal), se construisent pour structurer le pôle en tant qu’entité technologique et économique et favoriser son déploiement à l’international.

***>> Demande de renseignements
En savoir plus : www.axelera.org

http://www.lyon-communiques.com/communique.php?id=17662

=====================================================

1/12/2007

Axelera-Newsletter 8

Le numéro de novembre 2007 est en ligne.

Au sommaire du dernier numéro (novembre 2007) :

EDITO

Slavik Kasztelan, vice-président d'Axelera

Axelera au salon Pollutec

FOCUS :

Le projet Re-source

Le programme Consultant Junior

LES RENCONTRES :

Axelera à l’Université d’Eté de l’Environnement
Le comité scientifique Axelera

L'INTERVIEW :
Laurent Rizet , PDG de RVX

LE CARNET :
Point sur l'agenda d'Axelera
Ils nous ont rejoints
Adhérer à Axelera

http://www.axelera.org/srt/axelera/content/actualites/actualites?location.id:=1338

=====================================================

25/11/2007

Pollutec 2007

Axelera vous attend sur son stand au salon Pollutec 2007 du 27 – 30 novembre, à Paris Villepinte.

Au programme : 2 matinées de rencontre avec des PME innovantes, Signature de convention de partenariat avec des clusters étrangers, Conférence de presse et Colloques.

http://www.axelera.org/srt/axelera/content/actualites/actualites?location.id:=1338

=====================================================

25/11/2007

Ils innovent...... ils gagnent : trois industriels du Pôle Céramique lauréats de la Nuit des Leaders 2007

Près de 500 acteurs économiques de la Haute-Vienne étaient réunis, ce 20 novembre, au Zénith de Limoges, à l’occasion de la Nuit des Leaders.

http://www.cerameurop.com/

=====================================================

9/11/2007

Programmation ANR 2008

La programmation ANR 2008 est disponible. Le calendrier des appels à projets sera connu ultérieurement .

Soumettez-nous vos projets à labellisation dès maintenant !

Sur les 47 programmes présentés, 8 entrent dans le champ de la Chimie et de l'Environnement.

Non thématique :

* Blanc
* Jeune chercheuse - jeune chercheur

Energie durable et Environnement :

* Captage et stockage du CO2
* PRECODD : Ecotechnologies et Développement Durable
* Bioénergie
* Stock-E : stockage de l'énergie

Ingénierie, Procédés et sécurité

* CP2D : chimie et procédés pour le développement durable
* MatetPro : matériaux fonctionales et procédés innovants

Pensez à nous soumettre vos projets à labellisation !
Le label Axelera est un indicateur de qualité qui signifie que le pôle soutient le projet auprès de ANR.

Si le projet est retenu par l'ANR, il peut bénéficier d’un complément de financement sous forme de subventions ou d’avance remboursable.

http://www.axelera.org/srt/axelera/content/actualites/actualite?actualiteId=445

======================================================

13 octobre 2007

Journée Portes Ouvertes "Fête de la science"

Portes ouvertes au Pôle Européen de Plasturgie et à l’INSA Découvrir le monde de la recherche en plasturgie

Samedi 13 octobre 2007
de 09h00 à 13h00 et de 14h à 17h
Au programme :

- Visite du Pôle Européen de Plasturgie
- Visite et animations à l’INSA
- Exposition sur les bioplastiques
- Exposition "Les Femmes de science dans l’Ain"
Venez Nombreux !

Pôle Européen de Plasturgie 2, rue Curie 01100 Bellignat

http://www.poleplasturgie.net/site/pages/actu_agenda_accueil.php

======================================================

13 octobre 2007

PLASTIPOLIS présent au K2007 à Düsseldorf du 24 au 31 Octobre 2007

PLASTIPOLIS exposera du 24 au 31 Octobre 2007 au salon K 2007 de Düsseldorf. Un stand commun regroupera le Pôle Européen de Plasturgie, la Communauté de Communes d’Oyonnax et Plastipolis.

Ce salon dédié à la plasturgie est le plus grand en Europe et accueillera 230 000 visiteurs environ.

N’hésitez pas à venir nous rencontrer sur le stand Hall 5 C03

http://www.plastipolis.fr/PLASTIPOLIS-present-au-K2007-a-Dusseldorf-du-24-au-31-Octobre-2007

encre