puceActualités par secteur

puceActeurs

puceAnalyses

 

Logiciels-Electronique-Télécoms

Les actualités dans ce secteur se rapportent, entre autres, aux thèmes suivants :

- solutions miniaturisées intelligentes, puces miniaturisées, logiciel embarqué sur puce
- systèmes complexes : pilotage, supervision, régulation, contrôle
- électronique, optoélectronique

- traitement de l’information, composants électroniques, solutions RFID/étiquettes électroniques, cartes à puce
- sécurité du numérique, sécurité des réseaux, sécurité dans la transmission de données
- technologies microondes, photonique, réseaux sécurisés
- interfaces voix-données-images (VDI)
- transactions électroniques sécurisées : paiement, identification, authentification, santé et vie quotidienne, télécommunications...

16/12/2007

Bull et ses partenaires du pôle de compétitivité mondial SYSTEM@TIC PARIS-REGION annoncent le lancement du projet POPS (PetaOpérations Par Seconde)

Source : La Société - Actualité publiée le 10/12/07

Le projet POPS a pour mission de développer une nouvelle génération d'applications intensives à l'échelle du Petaflops et de valider les serveurs de calcul associés

Démocratiser l'accès au calcul numérique pour accélérer l'innovation et en faire un moteur de développement économique
Bull lance avec ses partenaires du Pôle de compétitivité mondial SYSTEM@TIC PARIS-REGION le projet collaboratif de R&D POPS, destiné à valider ses futurs serveurs et à accélérer le développement d'applications intensives à l'échelle du Petaflops.

Une mission majeure

Il s'agit d'aider la recherche, en France et en Europe, à développer les nouvelles applications qui sauront pleinement exploiter les très grands supercalculateurs à l'horizon 2010. Ces applications devront avoir la capacité d'utiliser la puissance parallèle apportée par les dizaines de milliers de processeurs dont ces supercalculateurs disposeront.
Web sémantique, très grandes bases de données pour les sciences du vivant, optimisation de grilles tarifaires, aide à la décision dans le domaine automobile, aide à la conception de médicaments¿ : tous les domaines ou presque sont concernés, de l'industrie à la recherche fondamentale, de l'aéronautique à la finance et aux sciences de la vie, de la simulation numérique à l'optimisation.

Positionné sur la thématique Outil de conception et Développement de Systèmes du Pôle SYSTEM@TIC PARIS-REGION, le projet POPS sera lancé officiellement dans les locaux de Bull par Dominique Vernay, Président du Pôle; Gérard Poirier, Président du Groupe Thématique Outils de Conception et Développement de Systèmes ; Pierre Leca, Vice-Président du Groupe Thématique Outils de Conception et Développement de Systèmes et Claude Camozzi, Coordinateur du projet POPS.
Le projet POPS a reçu le soutien financier du Minefi, du Conseil Général des Yvelines et du Conseil Général de l'Essonne.
Démocratiser l'accès au calcul numérique : un enjeu majeur pour accélérer la recherche et l'innovation et anticiper dès maintenant la puissance de demain

Le projet POPS permet aux industriels et aux centres de recherche de préparer dès maintenant la mise au point des applications parallèles de demain, pour bénéficier de la puissance des futurs supercalculateurs dès leur disponibilité. Le projet POPS offre ainsi une capacité d'anticipation de plusieurs années aux entreprises, notamment aux PMI/PME et aux laboratoires partenaires du projet. C'est bien sûr un facteur de compétitivité et d'indépendance très important pour la France et l'Europe, face à la puissance de la recherche et de l'industrie de l'Amérique du Nord aujourd'hui ; et désormais de l'Asie.

Le calcul intensif : un outil prometteur pour le développement durable
Dans le contexte, où le développement durable devient un enjeu majeur pour les économies et pour la planète, le calcul intensif est un des outils les plus prometteurs. Par sa capacité à simuler et à optimiser les phénomènes les plus complexes, il va accélérer la recherche, le développement et la production de nouveaux produits et de nouveaux services, dans des conditions environnementales optimales. Il permettra par exemple de développer des moyens de transport réduisant leur consommation et moins polluant, d'accélérer la recherche sur les nouvelles énergies, ou d'introduire de nouvelles molécules et de nouveaux composants pour les industries chimique et pharmaceutique ou l'agriculture avec une compréhension bien plus grande qu'aujourd'hui de leurs impacts potentiels sur les éco-systèmes. La simulation numérique à très grande échelle devient ainsi un outil fondamental pour associer développement durable et développement industriel.

SYSTEM@TIC PARIS-REGION, une concentration de partenaires industriels et académiques clés dans le domaine de l'innovation en Ile-de-France
Les pôles de compétitivité associent, sur un espace géographique donné, des centres de recherche publics et privés, engagés dans une démarche partenariale destinée à dégager des synergies autour de projets communs au caractère innovant.

Au c¿ur de la révolution numérique, le Pôle de compétitivité SYSTEM@TIC PARIS-REGION fédère en Ile-de-France plus de 260 acteurs industriels et scientifiques majeurs dans le domaine des systèmes à logiciel prépondérant, tout en concentrant son activité sur des marchés applicatifs à forte dimension sociétale (transports, télécoms, sécurité...). Sur ces thématiques, le Pôle s'est donné pour mission de développer l'économie, la compétitivité des entreprises et l'emploi, en utilisant les leviers de l'innovation, de la formation et du partenariat.

Véritable catalyseur de projets technologiques innovants, SYSTEM@TIC PARIS-REGION a permis à ce jour le développement de 78 projets collaboratifs de R&D représentant un coût de 465 M¿ financés à hauteur de 176 M¿ par l'Etat, les agences ANR et OSEO et les collectivités territoriales.

Les partenaires associés dans le projet POPS sont : Bull, CAPS ENTREPRISE, CEA LIST, CEA DAM, CS, Dassault-Aviation, EDF, ESI-Group, EURODECISION, IBBMC - Institut de Biochimie et Biophysique Moléculaire et Cellulaire (CNRS, Université PARIS SUD 11), IBISC (Université Evry Val d'Essonne), IFP - Institut Francais du Pétrole, INT/ARTEMIS, IRISA (INRIA, Unité de Recherche de Rennes), ITACA (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, CEA DAM), Laboratoire MAS - Mathématiques Appliquées aux Systèmes (Ecole Centrale Paris), Medit, NewPhenix, Resonate MP4.

Contact presse
SYSTEM@TIC PARIS-REGION
Aurélie Jeanne - Tel : 01 69 31 60 89 - a.jeanne@systematic-paris-region.org

A propos de Bull, architecte d'un monde ouvert

Expert des systèmes d'information ouverts, flexibles et sécurisés, Bull est l'un des premiers acteurs informatiques européens. Le Groupe accompagne les grandes entreprises et les administrations dans la transformation de leur système d'information en leur apportant son expérience et son savoir-faire dans trois domaines fondamentaux :
serveurs ouverts, robustes et performants basés sur des technologies standard, bénéficiant de son savoir-faire historique dans le domaine des grands serveurs d'entreprise ;

infrastructures applicatives flexibles et communicantes, grâce à ses alliances avec les principaux éditeurs et son engagement de longue date dans les logiciels libres ;

sécurité de bout en bout des échanges et des données pour préserver la souveraineté de ses clients.

Bull est particulièrement présent dans le secteur public, la santé, la finance, les télécommunications, l'industrie et la défense. Son réseau de distribution et de partenaires s'étend sur plus de 60 pays.

Pour plus d'informations : http://www.bull.fr

Contact
Bull
Anne-Marie Jourdain
rue Jean Jaurès - 78340 Les Clayes sous Bois - France
Phone: +33(0)1 30 80 32 52
E-mail: anne-marie.jourdain@bull.net

Source : La Société

http://www.edubourse.com/finance/actualites.php?actu=34360

================================================

16/12/2007

Informatique : lancement du projet POPS (PetaOpérations Par Seconde) par Bull et ses partenaires du pôle de compétitivité mondial SYSTEM@TIC PARIS-REGION

Bull et ses partenaires du pôle de compétitivité mondial SYSTEM@TIC PARIS-REGION ont annoncé, jeudi 6 décembre, le lancement du projet POPS (PetaOpérations Par Seconde). Le projet POPS a pour mission de développer une nouvelle génération d'applications intensives à l'échelle du Petaflops et de valider les serveurs de calcul associés, et de démocratiser l'accès au calcul numérique pour accélérer l'innovation et en faire un moteur de développement économique.

Bull lance avec ses partenaires du Pôle de compétitivité mondial SYSTEM@TIC PARIS-REGION le projet collaboratif de R&D POPS, destiné à valider ses futurs serveurs et à accélérer le développement d'applications intensives à l'échelle du Petaflops.

Il s'agit d'aider la recherche, en France et en Europe, à développer les nouvelles applications qui sauront pleinement exploiter les très grands supercalculateurs à l'horizon 2010. Ces applications devront avoir la capacité d'utiliser la puissance parallèle apportée par les dizaines de milliers de processeurs dont ces supercalculateurs disposeront.
Web sémantique, très grandes bases de données pour les sciences du vivant, optimisation de grilles tarifaires, aide à la décision dans le domaine automobile, aide à la conception de médicaments¿ : tous les domaines ou presque sont concernés, de l'industrie à la recherche fondamentale, de l'aéronautique à la finance et aux sciences de la vie, de la simulation numérique à l'optimisation.
Positionné sur la thématique Outil de conception et Développement de Systèmes du Pôle SYSTEM@TIC PARIS-REGION, le projet POPS sera lancé officiellement dans les locaux de Bull par Dominique Vernay, Président du Pôle; Gérard Poirier, Président du Groupe Thématique Outils de Conception et Développement de Systèmes ; Pierre Leca, Vice-Président du Groupe Thématique Outils de Conception et Développement de Systèmes et Claude Camozzi, Coordinateur du projet POPS.
Le projet POPS, qui a reçu le soutien financier du Minefi, du Conseil Général des Yvelines et du Conseil Général de l'Essonne, permet aux industriels et aux centres de recherche de préparer dès maintenant la mise au point des applications parallèles de demain, pour bénéficier de la puissance des futurs supercalculateurs dès leur disponibilité. Le projet POPS offre ainsi une capacité d'anticipation de plusieurs années aux entreprises, notamment aux PMI/PME et aux laboratoires partenaires du projet. C'est bien sûr un facteur de compétitivité et d'indépendance très important pour la France et l'Europe, face à la puissance de la recherche et de l'industrie de l'Amérique du Nord aujourd'hui ; et désormais de l'Asie.

Le calcul intensif : un outil prometteur pour le développement durable

Dans le contexte, où le développement durable devient un enjeu majeur pour les économies et pour la planète, le calcul intensif est un des outils les plus prometteurs. Par sa capacité à simuler et à optimiser les phénomènes les plus complexes, il va accélérer la recherche, le développement et la production de nouveaux produits et de nouveaux services, dans des conditions environnementales optimales. Il permettra par exemple de développer des moyens de transport réduisant leur consommation et moins polluant, d'accélérer la recherche sur les nouvelles énergies, ou d'introduire de nouvelles molécules et de nouveaux composants pour les industries chimique et pharmaceutique ou l'agriculture avec une compréhension bien plus grande qu'aujourd'hui de leurs impacts potentiels sur les éco-systèmes. La simulation numérique à très grande échelle devient ainsi un outil fondamental pour associer développement durable et développement industriel.
SYSTEM@TIC PARIS-REGION, une concentration de partenaires industriels et académiques clés dans le domaine de l'innovation en Ile-de-France
Les pôles de compétitivité associent, sur un espace géographique donné, des centres de recherche publics et privés, engagés dans une démarche partenariale destinée à dégager des synergies autour de projets communs au caractère innovant.
Au cour de la révolution numérique, le Pôle de compétitivité SYSTEM@TIC PARIS-REGION fédère en Ile-de-France plus de 260 acteurs industriels et scientifiques majeurs dans le domaine des systèmes à logiciel prépondérant, tout en concentrant son activité sur des marchés applicatifs à forte dimension sociétale (transports, télécoms, sécurité...). Sur ces thématiques, le Pôle s'est donné pour mission de développer l'économie, la compétitivité des entreprises et l'emploi, en utilisant les leviers de l'innovation, de la formation et du partenariat.
Véritable catalyseur de projets technologiques innovants, SYSTEM@TIC PARIS-REGION a permis à ce jour le développement de 78 projets collaboratifs de R&D représentant un coût de 465 M¿ financés à hauteur de 176 M¿ par l'Etat, les agences ANR et OSEO et les collectivités territoriales.
Les partenaires associés dans le projet POPS sont : Bull, CAPS ENTREPRISE, CEA LIST, CEA DAM, CS, Dassault-Aviation, EDF, ESI-Group, EURODECISION, IBBMC - Institut de Biochimie et Biophysique Moléculaire et Cellulaire (CNRS, Université PARIS SUD 11), IBISC (Université Evry Val d'Essonne), IFP - Institut Francais du Pétrole, INT/ARTEMIS, IRISA (INRIA, Unité de Recherche de Rennes), ITACA (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, CEA DAM), Laboratoire MAS - Mathématiques Appliquées aux Systèmes (Ecole Centrale Paris), Medit, NewPhenix, Resonate MP4.

(Source : Communiqué)

http://www.webmanagercenter.com/management/article.php?id=36535

================================================

1/12/2007

2ème forum du pôle de compétitivité SYSTEM@TIC PARIS REGION - Mardi 18 décembre 2007 - Palais des Congrès de Paris

Suite au succès de son 1er Forum, qui avait réuni plus de 700 participants à la Sorbonne l'année dernière, le Pôle de compétitivité mondial SYSTEM@TIC PARIS-REGION organise son Forum 2007, qui se tiendra mardi 18 décembre, au Palais des Congrès de Paris.
Placé sous le Haut Patronage de Monsieur Nicolas Sarkozy, Président de la République, et organisé en partenariat avec BFM, Les Echos, 01 Informatique et Technology Review, cet événement donnera la parole à des orateurs de prestige parmi lesquels des personnalités politiques, des dirigeants de grands groupes, de PME innovantes et d'organismes de recherche et/ou d'enseignement supérieur, des experts internationaux, et plus généralement des acteurs de l'innovation, des partenaires de SYSTEM@TIC PARIS-REGION et des représentants d'autres pôles de compétitivité.
Dédiée aux succès des pôles de compétitivité, cette journée abordera les thèmes suivants :

« De l'usine à projets au cluster »

Après plus de 2 ans d'existence et des centaines de projets de R&D collaboratifs en cours, les pôles sont sortis de leur phase de lancement et entrent dans leur phase de maturité. Les usines à projets fonctionnent à plein régime, et les pôles doivent désormais gérer la dynamique de leur succès en s'impliquant autour de grands chantiers structurant leur environnement, qu'il s'agisse du soutien aux PME, de compétences, d'Europe et d'international, de plateformes technologiques ou encore de gestion de la diversité, d'organisation et d'infrastructures... ? Table ronde «Quelle gestion de la dynamique des pôles, au-delà des projets ?».

« Des succès aux défis »

Les pôles de compétitivité sont des modèles de réussite. En ce qui concerne le Pôle SYSTEM@TIC PARIS-REGION, les succès ont été nombreux en 2007, qu'il s'agisse de la mise en œuvre de projets de R&D, mais aussi de soutien aux PME, de diversité des acteurs et au-delà, de partenariats européens et internationaux. Mais déjà les défis 2008 se profilent, en particulier autour des missions élargies du Pôle vers la dimension « cluster » (diversité, PME, compétences, plateformes, campus, infrastructures…), et autour de la nouvelle thématique intégrée au Pôle : le Logiciel Libre. ? Présentation «Succès et Défis» animée par Dominique Vernay, Président du Pôle - Interventions des membres du Bureau Exécutif du Pôle SYSTEM@TIC PARIS-REGION.

« Du local à l'international »

Les pôles de compétitivité s'appuient sur l'innovation technologique, véritable levier de croissance. La R&D s'internationalise et se mondialise. Il s'agit d'une opportunité d'engager les meilleures intelligences du monde entier dans la recherche de l'innovation. Pour autant, l'échelon local reste indispensable pour la plupart des grandes entreprises. Le MIT a mené une étude approfondie sur les enjeux de la localisation de la R&D. Les résultats seront rendus publics lors du Forum, en présence de nombreux contributeurs de cette étude. ? Conférence du Pr. Suzanne Berger, MIT «Les nouvelles frontières de la mondialisation».

« De l'innovation au marché »

La révolution numérique se diffuse et s'amplifie. Les technologies au cœur de cette révolution constituent des vecteurs du développement économique des pays industrialisés. Aussi, cette révolution engendre tout naturellement de nouveaux modèles économiques. En pratique, la donne change : priorités d'innovation, localisation de la R&D, prise de risques, nouvelles opportunités, marchés, partenariats, défis... ? Table-ronde «Les clés de la réussite» animée par Virginie Robert, Chef de Service, Les Echos Innovation.

Contact :
Aurélie JEANNE
Tél. : 01 69 31 60 89
Email :
a.jeanne@systematic

http://www.extranet.ceevo95.fr/99/pages/actualites.php3

===============================================

25/11/2007

Journée rencontre Pôle SCS/Entreprises "Innover ensemble et accélerer la croissance de votre entreprise"

Jeudi 6 décembre 2007, le Pôle SCS présentera ses activités au travers de témoignages de chefs d'entreprises acteurs du Pôle. Cette journée de rencontres et d'échanges organisée par la Communauté du Pays d'Aix sera suivie d'une représentation du Ballet Preljocaj.

http://www.pole-scs.org/index.fr.htm

================================================

9/11/2007

Jean-Pierre Henry, élu (à l'arrachée) président du pôle SCS

Directeur de Thales Alenia Space et président de Telecom Valley, Jean-Pierre Henry a été élu à la tête du 1er pôle de compétitivité français après un débat serré sur les mérites d'une présidence en alternance entre la partie ouest (Bouches-du-Rhône) et est (A.-M.) de la région.

Jean-Pierre Henry, directeur de Thales Alenia Space et président de Telecom Valley est le nouveau président du Pôle SCS (Solution Communicantes Sécurisées). Il a été élu par le Conseil d'administration du pôle après l'assemblée générale de l'association qui s'est déroulée au CICA la semaine dernière. Ce ne fut toutefois pas sans mal. Alors que toutes les questions de l'AG ont pu être traitées en moins d'une heure, il a fallu deux bonnes heures pour que le Conseil d'administration élise son président. Une élection qui s'est par ailleurs faite à l'arrachée.

Un débat sur les mérites et inconvénients d'une présidence tournante

La question n'était pas, bien entendu, de la qualité du candidat qui se retrouvait face au président sortant Bernard Pruniaux. Mais le directeur général d'Atmel Rousset, qui avait remplacé l'an dernier le sénateur Pierre Laffitte à la tête du pôle, aurait bien volontiers poursuivi son mandat d'un an, soutenu en cela par la puissante industrie microélectronique des Bouches-du-Rhône. Au départ, sous le sceau de l'équité et de l'amitié est-ouest en région PACA, le Pôle SCS s'était entendu sur une formule de présidence tournante. Ce fut un an à l'Est, avec la présidence de Pierre Laffitte puis un an à l'Ouest avec celle de Bernard Pruniaux. Mais côté Bouches-du-Rhône, arguant des nécessités d'une meilleure continuité dans le pilotage du pôle, on souhaitait casser une alternance qui n'aurait été mise en place que pour le lancement du pôle.

Une "bonne raison" venait conforter l'ouest: le sénateur Pierre Laffitte avait décliné l'offre qui lui avait été faite de reprendre du service estimant que la présidence du premier pôle français n'était pas compatible avec sa participation dans un commission nationale d'évaluation des pôles de compétitivité. Ce fut donc, pour certains, la surprise de voir surgir une candidature qui n'avait été annoncée qu'une dizaine de jours avant l'assemblée. Le fait que Jean-Pierre Henry soit président de l'association Telecom Valley provoqua également quelques grincements de dents.

Un rééquilibrage nécessaire vers les activités logiciel et télécoms

Mais, après des débats serrés, c'est lui qui désormais présidera pour deux ans (la nouvelle durée de l'alternance) le pôle SCS, Bernard Pruniaux assurant la vice-présidence. Autant de difficultés d'accouchement que le nouveau président n'a pas souhaité commenter de son côté, parlant juste d'un "débat sur la bonne compréhension et sur l'utilité de l'alternance." Pour Jean-Pierre Henry, le pôle SCS doit maintenant travailler à mettre en oeuvre ses ambitions, à mieux s'ouvrir aux PME (ce sera par ailleurs la question centrale du Forum des pôles de compétitivité, vendredi, au CICA de Sophia), à sortir plus de projets labellisés et surtout à opérer un certain rééquilibrage.

Jusqu'à présent, le pôle SCS a surtout joué la carte microélectronique, omniprésente à l'ouest. Jean-Pierre Henry souhaiterait que soient renforcées ses activités logiciel et télécoms, plus présentes sur l'est de la région. Le véritable enjeu par ailleurs de cette petite guerre de succession.

http://www.sophianet.com/wtm_article45522.fr.htm

===============================================

9/11/2007

Lille veut révolutionner son commerce de proximité avec la RFID et le Wi-Fi

Business - Dès janvier 2008, des services de commerce de proximité basés sur le Wi-Fi et la technologie RFID seront testés dans une rue commerçante de Lille et une galerie commerciale de Villeneuve d'Ascq. Un projet inspiré par des expériences en cours à Tokyo.

Le pôle de compétitivité nordiste des industries du commerce a lancé son projet « Lille Métropole ubiquitaire » - une déclinaison de l'Ubiquitous Project japonais.

À partir de janvier 2008, dans une rue commerçante du centre ville et une galerie commerciale de Villeneuve d'Ascq, seront expérimentés de multiples services basés sur les réseaux à distance Wi-Fi et la technologie RFID.

Via un téléphone mobile spécial, des usagers pilotes pourront réserver leur place de cinéma après avoir consulté le programme, être guidés en magasin vers les articles qu'ils auront auparavant sélectionnés sur internet, visualiser les offres promotionnelles des commerçants, régler leurs achats ou télécharger la musique du chanteur apparaissant sur une affiche de spectacle.

Inspiré par le modèle japonais

Autant d'idées que les instigateurs du projet ont rapportées de leur visite à Tokyo du quartier de Ginza, où des milliers d'étiquettes RFID guident les passants via leur téléphone portable tout en leur donnant accès à des informations commerciales, culturelles, touristiques, voire médicales. Rencontré à cette occasion, le professeur Ken Sakamura qui dirige le YPR Ubiquitous Networking Laboratory, impliqué dans l'Ubiquitous Project de Ginza, a d'ailleurs annoncé la collaboration de son laboratoire au projet lillois.

« S'il veut survivre, le commerce de détail doit inventer de nouvelles façons de s'adresser et de vendre aux consommateurs, car les technologies de communication vont révolutionner les modes d'échanges », affirmait-il lors de sa venue à Lille.

Projet suivi par la Cnil

« Tout est encore à inventer. Mais nous ne réussirons pas sans l'adhésion des citoyens. C'est pourquoi nous voulons les mettre dans le coup dès le départ. Ce projet sera suivi par la Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) et soutenu par les pouvoirs publics. Y seront impliqués des PME de la région », indique Arnaud Mulliez, président du pôle de compétitivité et P-DG d'Auchan.

L'Inria Futurs et l'IEMN (Institut d'électronique, de microinformatique et de nanotechnologie), basés à Lille, sont également partie prenante du projet.

« Il va nous falloir trouver les modèles économiques autour desquels articuler les nombreux acteurs qui seront appelés à travailler ensemble », explique Patrick Brunier, délégué général du Pôle Industries du commerce. Les travaux vont démarrer par un état des lieux du réseau Wi-Fi existant.

Viendront ensuite la construction des infrastructures réseaux, la création de la plate-forme informatique de gestion des contenus, la mise au point des terminaux mobiles, puis le lancement des premiers services. Le tout en obtenant l'adhésion des usagers sans qui rien n'est possible.

http://pierrebsas.blogspot.com/2007/11/lille-veut-rvolutionner-son-commerce-de.html

================================================

9/11/2007

Journée professionnelle: Interfaces Homme-Machine

Journée coorganisée par cap digital et l'IRCAM. Cette journée s’adresse à tous les professionnels, concepteurs, utilisateurs et chercheurs confrontés aux questions posées par l’évolution des IHM dans les métiers de production audiovisuelle. Elle se déroule conjointement à l’édition 2007 du colloque IHM’07 à l’Ircam.

Informations pratiques 12 novembre 2007
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Beaubourg - petite salle

http://www.capdigital.com/xwiki/bin/view/Actualites/ArticleJourneeproihm07

================================================

9/11/2007

7ÈME PCRD

7ème PCRD Theme 4 – NMP - Nanosciences, Nanotechnologies, Materials and new Production Technologies Les deuxièmes appels NMP : Les prochains appels NMP seront publiés le 20 novembre 2007. Ils resteront dans la continuité des premiers appels : budget de 500 M€ sur le budget global, les schémas financiers sont tous repris (LARGE, SMALL, SME, CSA et Eranet) répartis sur 45 topics. On note une variation perceptible selon les thématiques notamment un renforcement de la ligne intégration (15 topics contre 7 dans les premiers). Il est également important de souligner : L’ouverture de 2 appels conjoints avec : La priorité Energie (Budget de 25 M€ = 10 M€ (NMP) + 15 M€ (Energie)) sur les matériaux pour l’énergie La priorité Environnement (Budget 10 M€ (5 M€ de NMP + 5 M€ d’Environnement) sur les nanotechnologies pour le traitement de l’eau Un appel pour renforcer la collaboration internationale avec l’Inde sur les matériaux 3 appels Era-net nanomédecine, micro manufacturing, produit forest-based) et 1 ERANET+ (science des matériaux)

===============================================

9/11/2007

Journée rencontre Pôle SCS/Entreprises "Innover ensemble et accélerer la croissance de votre entreprise"

Jeudi 6 décembre 2007, le Pôle SCS présentera ses activités au travers des témoignages d'entreprises acteurs du Pôle. Cette journée de rencontres et d'échanges organisée par la Communauté du Pays d'Aix sera suivie d'une représentation du Ballet Preljocaj.

http://www.pole-scs.org/

===============================================

9/11/2007

Journée Thématique Connectivité

Le 5 Décembre prochain, le Pôle SCS a le plaisir de vous inviter à une journée Connectivité au CICA à Sophia Antipolis.

Inscriptions ouvertes dès à présent auprès d' Audrey Rivollet.

http://www.pole-scs.org/

 

encre