puceActualités par secteur

puceActeurs

puceAnalyses

 

Le discours

Pour analyser ce qui se dit sur et autour des pôles de compétitivité, nous avons réalisé trois types d’analyses :

- le premier consistant à relever dans les informations suivies par le processus de veille sur 300 sources, les thèmes à consonnance positive ou négative

- le second permettant d’analyser le « buzz », issu des blogues, en fonction du temps, de la couleur politique, en mesurant la tonalité positive ou négative des messages

- le troisième permettant de mesurer en fonction du temps, en fonction de la source (site ou blogue) et en fonction du nom, le discours du Premier Ministre à propos des pôles de compétitivité par une approche de type text-mining

===============================================

Thèmes des informations issues de la veille

Le suivi régulier des informations issues de plus de 300 sources sur la période allant de juillet 2006 à fin janvier 2007 a permi de mettre en évidence les termes récurrents qui apparaissaient dans les messages.

Nous avons classés ces termes, ci-dessous, en fonction de leur aspect positif ou négatif.

Thèmes positifs

Thème
Source
Collaboration des entreprises, des PME
(44)
Mutualisation de la recherche et des moyens
(44)
Cibles industrielles bien identifiées
(83)
Périmètre d’intervention mieux défini que pour les clusters
(83)
Très grande rigueur dans la sélection
(83)
Dialogue entre acteurs d’un même secteur d’activité
(83)
Futures collaborations créatrices de valeurs
(83)
Suppression des barrières entre les acteurs
(84)
Relancement de l’attractivité des territoires
(85)
Signatures d’accords et de coopération
(85)

On constate que les termes repris dans ces messages correspondent aux objectifs initialement prévus dans la mise en place des pôles de compétitivité.

Thèmes négatifs

Thème
Source
Complexité du modèle français
(44)
Modèle vertical, de l’Etat vers les entreprises
(44)
Lourdeur des structures administratives et délais trop longs
(44) (84) (98) (99) (100) (102) (105) (107) (108)
Accompagnement plus ou moins assuré au gré des alternances politiques
(44)
Centralisation et main mise de la bureaucratie sur le processus de sélection des projets
(44)
Projet « top-down » au lieu de « bottom-up »
(44)
Risque de désengagement des entreprises si les pôles tardent à décoller
(83)
Trop grande concentration sur les objectifs purement industriels
(83)
Mission d’animation confiée à des préfets
(84)
Nombre de filtres très importants pour la sélection des projets
(84)
Tendance gouvernementale de tout vouloir régenter
(84)
Faire et refaire plusieurs dossiers en fonction des tuyaux de financement (FCE, OSEO-ANVAR, ANR, AII)
(84)
Nombre de pôles labellisés trop élevés et risque de voir des pôles disparaitre
(84) (88) (90)
Confidentialité, sécurité de l’information, propriété industrielle, Compatibilité entre partage (confiance) et pillage de l’information, dossiers de labellisation retrouvés sur Internet ou entassés dans les couloirs du ministère, le contrôle des informations n’est-il pas antinomique avec l’objectif des pôles ?
(84) (87) (89) (91) (92) (101)
Inquiétude des chercheurs travaillant dans des domaines de recherche considérés comme non prioritaires
(86)
Financement-Aide aux PME moins politiquement soutenue que l'appui aux Grands groupes et aux Laboratoires de recherche
(93) (100) (108)
Multiplicité des sources de financement, différence de traitement, critères de décision des financements différents d’un comptoir à un autre, absence d’institutions de capital-risque
(94) (95) (96) (98)
Montée en puissance de l'ANR (Agence nationale de la recherche), le CNRS craint aujourd'hui pour son existence
(97)
Tendance à privilégier la rentabilité à court terme de la recherche finalisée au détriment de l'exigence de risques en recherche fondamentale sur le long terme
(97)
Disparition probable de plusieurs pôles
(103) (104)
Projets non aboutis
(103) (104)
Création d'emplois et formation absentes des grands objectifs
(103) (104)
Positionnement sur les marchés internationaux pas encore inscrit dans les routines de fonctionnement des pôles
(103) (104)
Prêt des salariés au sein des pôles, mise à mal du droit du travail
(106)

On remarque que parmi toutes ces critiques négatives, les griefs les plus souvent prononcés à l’égard des pôles de compétitivité sont :

- les lourdeurs administratives et les délais trop longs pour les sélections des pôles et la sélection des projets, délais qui ne sont pas compatibles avec les temps de réactivité de l’industrie

- un nombre de pôles de compétitivité trop élevé, il se dit qu’il aurait fallu tester le modèle français sur un nombre de pôles plus restreint afin de mesurer son adéquation avec les objectifs fixés puis développer le système en fonction des résultats obtenus

- un problème de sécurité de l’information et de propriété industrielle, des dossiers non suffisamment sécurisés, comment concilier partage de l’information entre des entités et nécessaire confidentialité liée à la conccurrence ?

- un problème de manque de financement, en particulier, par des organismes privés et multiplication des sources de financement en fonction des projets augmentant les difficultés d’orientation des dossiers

===============================================

Analyse du « buzz » sur les blogues

Le « buzz » sur les pôles de compétitivité a été suivi sur les blogues du 7 mars 2006 au 29 janvier 2007 à l’aide de l’outil Blogpulse sur plus de 40 millions de blogues.

Blogpulse (130) de la société Intelliseek (40 millions de blogues ?) utilise l’information provenant des blogues pour détecter les termes les plus discutés dans la blogosphère (131) (132) (133).

Les termes suivants (liés aux pôles de compétitivité) postés par les bloggeurs ont été analysés :

Pôle
Aerospace Valley
Alsace Biovalley
Axelera
Cosmetic Valley
Elopsys
Enrrrdis
Lyon Urban Truck & Bus 2015
Lyonbiopôle
Méditech Santé
Minalogic
Minatec
Mov’eo
Normandy Motor Valley
Orphème
Prod’innov
Qu@limed
System@tic
Techtera
Trimatec
Valorial
Vestapolis
Viameca
Vitagora

Nous montrons ici, l’évolution des signaux d’apparition de messages (concernant les pôles de compétitivité) dans les blogues et ceci en fonction du temps.

Blogues1

 

Il est possible, d’autre part, de présenter les résultats sous forme graphique, de connaître à chaque instant l'influence d'un bloggeur et de comparer la notoriété de différents blogues.

Les pics apparaissant dans les graphiques sont cliquables pour pouvoir atteindre le message posté à la date correspondante.

Concrètement, ces outils permettent de suivre l'évolution d'un blogue sur une période supérieure à un mois et de surveiller le ton d'un bloggeur sur des sujets donnés, à savoir s'il écrit positivement ou négativement.

Le graphe suivant représente la variation des messages postés par les bloggeurs pour les pôles de compétitivité indiqués.

Blogues2

On remarque une variation notoire les 14 novembre et 13 décembre 2006 et surtout un pic très important autour du 18 octobre 2006.

Que s’est-il passé le 18 octobre 2006 ?

Messages
Source
Décentralisation: "si je suis élue, je réunirai l'ensemble des régions de France". Ségolène Royal veut régionaliser "entièrement" les aides aux filières économiques et pôles de compétitivité
Avec plus de 40 milliards d’€ de chiffre d’affaires en 2005 (dont 41 % à l’exportation), 2,2% du PIB, 220 sites industriels et 8 pôles de compétitivité, la France, traditionnellement en tête de la recherche, est en perte de vitesse sur le secteur stratégique : les bio médicaments mis à la disposition des patients français en 2004 étaient en majorité américains. « Il y a très peu de nouveaux investissements en recherche : la France représente 7% des investissements mondiaux en 2005 contre presque 12% il y a une dizaine d’années. Quant au nombre d’essais cliniques, qui contribuent à mettre au point les nouveaux médicaments, il a chuté de 20% ! »
Pourtant, il n’est pas acceptable de créer la polémique à propos d’un sujet d’intérêt général comme celui des pôles de compétitivité.
Prenant pour exemple les pôles de compétitivité créés dans les régions, elle (Ségolène Royal) a promis de "régionaliser les aides aux entreprises", et a insisté sur la nécessité de travailler au niveau "micro local".
… (à propos les pôles de compétitivité c’est Raffarin et les régions protestent contre la faiblesse des engagements financiers de l’Etat. De plus ils sont souvent interrégionaux, et la décentralisation ne favorisera pas ces projets lourds d’envergure internationale)…
Ségolène pragmatique et locale compte régionaliser l'aide aux filières et aux pôles de compétitivité, « là où se trouve la matière grise, la compétitivité industrielle, les synergies ».
A chaque fois que Royal a voulu passé à l étape supérieure, France ou monde, on l a sentie mal à l aise, le nez dans les fiches! Et puis pour quelqu’un qui ne voulait pas donner des armes à la droite elle a fait une belle promotion des pôles de compétitivité: solidarité poitevine?
Sur la forme, c’est sans doute Ségolène Royal qui se démarque davantage, plus habile que d’ordinaire, pour nous présenter l’économie avec des mots nouveaux, régionalisation, pôles de compétitivité,
Ségolène Royal : "La France de demain c'est cette France des pôles de compétitivité, là où se trouve la matière grise, la transformation industrielle et les synergies entre entreprises". "Je régionaliserai entièrement l'aide aux filières économiques et aux pôles de compétitivité".
Placée à gauche de l'écran par tirage au sort, Mme Royal a vanté les territoires, tenant une carte des pôles de compétitivité pour illustrer "la France de demain". "Il est temps que les Français reprennent la main" sur les "spécialistes", a-t-elle souligné, en privilégiant elle-même une attitude modeste : "Je n'ai pas réponse aujourd'hui à tout." Rassurant pour les militants "inquiets",

Les pôles Minalogic et System@tic ont un commun « pic de surseau » le 13 décembre 2006 comme on peut le voir sur les deux graphiques ci-dessous :

Blogues3
Blogues4

Comme on l’avait constaté dans le précédant chapitre à propos de la recherche par les internautes du pôle Minatec sur les moteurs de recherche, on a aussi ici un pic de message posté en novembre 2006 (23/11/2006).

Blogues5

La proportion du buzz tout pôle confondu pour la période considérée conduit à la distribution suivante :Blogues6

On remarque que les messages postés concernent, principalement, les « pôles de compétitivité » en général, suivi par « Minatec » et « System@tic ».

Si l’on ne tient pas compte du terme général « pôles de compétitivité », on obtient les proportions suivantes pour les pôles :

Blogues7
Ce sont, dans l’ordre, « Minatec », « System@tic » et « Minalogic » qui sont les pôles qui génèrent le plus de discussion sur les blogues.

On retrouve pour « Minatec », la même tendance que sur les moteurs de recherches classiques (voir paragraphe précédent).

La proportion de messages par adresse de blogue donne le graphique suivant :

Blogues8

On remarque en particulier la forte activité de 4 blogues :

01blog.fr

Coosys.blogs.com

Galouzeau.hautetfort.com, le blogue de Dominique de Villepin.

Patrickallemand.canalblog.com, un blogue à couleur socialiste.

La tonalité des messages a été étudiée (par lecture) pour chaque blogue et conduit à la distribution suivante :

Blogues9

La proportion de messages formulant une critique positive (tonalité positive) est pratiquement la même que celle correspondant à des messages portant un avis défavorable sur les pôles de compétitivité (tonalité négative).

La tonalité nulle représente ici des messages où le terme de pôles de compétitivité est cité mais sans avis positifs ou négatifs autour de ceux-ci.

Si l’on examine l’évolution de cette tonalité en fonction du temps, on obtient l’évolution suivante :

Blogues10On constate une période d’équilibre de tonalité du 18 novembre 2006 au 23 décembre 2006, par contre, cette tonalité est plutôt positive avant le 23 septembre 2006 et négative après le 23 décembre 2006.

On pourrait interpréter cela de la manière suivante :

L’engouement pour les pôles au départ fait place ensuite à une discussion de grande envergure qui évolue plutôt vers un questionnement sur le respect des objectifs des pôles initialement défini.

Lorsqu’on examine la couleur politique des blogues où sont postés les messages sur les pôles de compétitivité, on obtient la distribution suivante :

Blogues11

La part de l’UMP est sensiblement la même que pour le parti Socialiste.

Ce sujet intéresse autant les bloggeurs de la droite ou de la gauche.

Les autres partis sont très minoritaires dans la discussion.

Pour ces deux partis (UMP et Socialiste), nous avons mesuré la proportion de messages à tonalité positive et négative. Le résultat est reporté sur les schémas suivants :

Blogues12

Blogues13 Les proportions sont sensiblement les mêmes avec une légère « positive attitude » pour les socialistes.

===================================================================

Analyse du discours des Premiers Ministres (Text-mining)

Le but de ce type d’analyse était de connaître, par l’intermédiaire du discours du Premier Ministre, les thématiques les plus abordés en fonction du nom du Premier ministre, du média (site gouvernemental ou blogue) et de la période.

Les discours des premiers ministres ont été analysés sur la période allant de décembre 2003 à novembre 2006 (Jean-Pierre Raffarin et Dominique de Villepin).

Les informations proviennent soit du site gouvernemental du Premier ministre (http://www.premier-ministre.gouv.fr/fr/ ), soit du blogue dédié à Dominique de Villepin (http://galouzeau.hautetfort.com/ ).

Les deux périodes prises en compte (V1, V2) ont été les suivantes :

Vague 1 (V1) : de décembre 2003 à septembre 2005.

Vague 2 (V2) : d’octobre 2005 à novembre 2006.

Le corpus d’information a été traité à l’aide de WordMapper de la société Grimmersoft.

Le nombre de mots signifiants a été fixé à 2500 et l’on a construit préalablement le dictionnaire des mots équivalents.

Fréquences des items signifiants

Si l’on examine l’ensemble du discours sur la période complète, on obtient concernant la fréquence des items signifiants (mots revenants le plus souvent) les graphes suivants:

Discours1

Discours25

Discours26

On constate que les termes les plus employés dans ces discours sont par ordre d’importance décroissante :

1- Emploi

2- Entreprise

3- Europe

4- Economie

5- Recherche

6- Innovation

7- Investissement

8- Fonds (d’investissement)

L’emploi semble être la préoccupation première du Premier Ministre (tous Premier Ministre confondus), ce n’est pas vraiment étonnant car un des objectifs des pôles de compétitivité est d’activer l’innovation, le développement économique et par la même, la création d’emploi.

Comme on le verra plus loin dans le sondage réalisé par le cabinet KPMG, les acteurs des pôles de compétitivité ne mettent pas forcément cette préoccupation en tête.

L’Europe est évoquée de façon très significative car le développement à l’international des pôles de compétitivité est un gage pour le développement économique.

Comme nous l’avons signalé plus haut, l’innovation est un point clé pour le développement économique et repose largement sur une mutualisation des connaissances, des idées entre les différents acteurs (entreprises, organismes de recherche et/ou de formation, investisseurs…) autour des pôles de compétitivité.

L’investissement reste la pierre angulaire dans ce mécanisme et il y a une nécessité importante à combattre la frilosité française dans ce domaine.

Fréquences de cooccurrences des mots clés

Nous avons examiné pour l’ensemble du corpus, quels étaient les mots associés (cooccurrence) qui revenaient le plus souvent.

Cela a conduit à élaborer une matrice de 750 colonnes sur 7319 lignes.

Les fréquences d’associations de mots supérieures ou égales à 10 ont été prises en compte et pour chaque couple de mot, seul celui ayant la plus grande valeur a été extrait pour l’analyse.

Par ordre décroissant, on a représenté, ci-dessous, les cooccurrences de mots important dans le domaine des pôles de compétitivité :

Discours27

On retrouve l’importance de l’emploi dans le discours et celui-ci est associé avec les mots :

- Entreprises

- Contrat

- Chômage

- Economie

- Création

- Demandeurs

- Bataille

- Croissance

- Accompagnement

- Aides

On remarque donc une association importante de l’emploi avec le développement économique, la croissance économique.

La bataille de l’emploi est souvent un leitmotiv de Dominique de Villepin, ce qui se traduit bien par l’examen de ce schéma.

D’autres associations importantes sont à signalées :

- L’égalité des chances

- Le dialogue et la cohésion sociale

- L’importance de l’agriculture dans le développement économique et le coté novateur des biocarburants

Densité et centralité des clusters

Après le processus de classification des mots-clés, les documents sont affectés aux clusters.

Les clusters sont ensuite positionnes sur un plan bidimensionnel (Y, X) selon leur "densité" et "centralité", constituant ainsi une carte :

Les clusters de mots ont été analysés selon leur indice de densité et de centralité.

Rappelons que dans cette étude :

Un cluster est constitué de mots qui ont été souvent cités ensemble.

Ces clusters sont représentés sur le graphique par le mot le plus fréquent du groupe.

Un cluster est une catégorie (agrégat) de mots qui, de façon significative, apparaissent souvent ensemble dans les mêmes éléments de texte et de façon assez rapprochée. Le contenu d’un cluster évoquera souvent un « concept » assez général suggéré par les connotations des mots qui le constituent.

La densité d’un cluster: est exprimée par la valeur moyenne des associations entre mots-clés formant le cluster, ou associations internes ;

La centralité d’un cluster: est exprimée par la valeur moyenne des associations entre les mots qui le constituent et les mots d'autres clusters, ou associations externes.

Jean Pierre COURTIAL (Introduction à la scientométrie, de la bibliométrie à la veille technologique, Economica, 1990), définit ainsi la centralité et la densité :

« La densité d’un cluster, c’est la valeur moyenne des liens internes (entre mots du cluster) : ça permet de dégager les clusters correspondant à des thèmes où les associations sont fortes, expression d’un consensus autour de ce thème. La centralité d’un cluster, c’est la somme des liens externes, ça permet de dégager les clusters correspondant aux thèmes de type « point de passage obligé » tels que si un texte traite de ce thème, il traite nécessairement de plusieurs autres : thème stratégique ».

En construisant le diagramme centralité-densité (centralité axe des x et densité axe des y), les axes correspondants aux valeurs médianes dégageant quatre quadrants, on distingue :

- des thèmes focaux organisateurs du discours (centraux et denses, quadrant supérieur droit)

- des thèmes centraux non denses qui sont des carrefours du discours (sorte de contexte général) (quadrant inférieur droit)

- des thèmes denses non centraux qui sont des thèmes spécialisés (quadrant supérieur gauche)

- des thèmes ni centraux ni denses qui sont des thèmes frontières ou périphériques (quadrant inférieur gauche)

ImagePoles

Pour les clusters les plus centraux, on obtient l’évolution suivante avec la densité (X10) correspondante : est exprimée par la valeur moyenne des associations entre les mots qui le constituent et les mots d'autres clusters, ou associations externes.

ImagesPoles2

On remarque, en particulier, que parmi les clusters les plus centraux (thèmes stratégiques), il y a une forte relation entre :

- le CNE, l’embauche et les PME

- l’économie, l’Europe

Pour les clusters les plus denses, on obtient l’évolution suivante avec la centralité correspondante :

ImagePole3

On remarque, parmi les clusters les plus denses (consensus autour d’un thème), une forte relation entre la croissance sociale et le développement de la participation.

Lorqu’on se focalise sur le cluster « pôles de compétitivité », on peut lire toutes les relations de celui-ci avec les autres clusters et en particulier avec des clusters importants comme l’innovation, l’emploi, l’économie et les entreprises.

Imagepole31

Le mot clé « innovantes (innovation) » est relié à des mots clés importants comme l’emploi, l’économie, les entreprises, montrant bien l’interrelation qu’il peut exister entre ces thématiques.

ImagePole32

En affichant les textes (directement par un clic droit) correspondant à ces différentes relations, on peut connaître rapidement le contexte dans lequel ces termes ont été utilisés.

Quelques exemples :

L’innovation

…d’entreprise. Ce fonds permettra aux PME qui innovent d’accéder plus facilement aux financements bancaires pour mener à bien leurs projets, notamment dans la phase postérieure à l’innovation elle-même. Pour leur part, les aides à l’innovation gérées par l’ANVAR seront augmentées, dés 2006, de 50%, pour soutenir directement les technologies les plus créatrices de valeur, en particulier dans le cadre des pôles_de_compétitivité. J’entends aussi que cet effort sans précédent à destination des PME innovantes leur permette de participer aux cotés des grands groupes aux projets technologiques structurants que portera l’agence pour l’innovation industrielle à travers un soutien accru à l’innovation, c’est la compétitivité de nos PME…

…l’avenir se prépare également dans les laboratoires, dans les centres de recherche, dans les entreprises innovantes, dans les nouveaux projets. Le gouvernement tiendra les engagements qui ont été pris à l’égard de la recherche. Il soutiendra également l’innovation et j’ai souhaité doubler, dés à présent, le budget de l’agence pour l’innovation industrielle. J’annoncerai la semaine prochaine la création des pôles_de_compétitivité qui seront le visage de la france de la qualité, de l’audace et de l’innovation. Nous devons être a la pointe dans tous les domaines : ainsi dans le domaine de l’économie, ou nous disposons de chercheurs de tout premier_plan, mais qui sont malheureusement trop souvent disperses a travers le monde. Pourtant, notre économie représente un enjeu politique majeur pour défendre notre conception de l’équilibre entre…

…plus élevé depuis 25 ans. 230 000 entreprises_nouvelles ont été créées depuis un an, c’est un record. Ce sont des résultats encourageants. Mais nous pouvons faire encore mieux en matière d’innovation et de compétitivité : avec Thierry Breton, Gilles de Robien, Francois Goulard, nous suivons avec une vigilance particulière la mise en place des pôles_de_compétitivité et l’application de la loi sur la recherche. Car ce sont les fers de lance de l’innovation et de la connaissance dans notre pays, ce sont les instruments qui préparent la croissance de demain. A plusieurs reprises j’ai eu l’occasion de visiter des pôles_de_compétitivité, à Oyonnax, à Toulon, à Lyon, en région parisienne : à chaque fois j’ai été…

…2005 et 2007, ce sont 6 milliards d’euros supplémentaires qui auront été injectés dans notre système de recherche et d’innovation. 6000 postes auront été créés dans la recherche et l’enseignement supérieur. Elle s’appuie également, cette volonté, sur une modernisation de notre système. L’agence nationale de la recherche, les réseaux thématiques de recherche_avancée, les pôles_de_compétitivité, l’agence de l’innovation industrielle, tous les outils que nous avons mis en place contribuent à promouvoir une véritable culture de projet et à mieux reconnaitre l’excellence scientifique. Cette politique, nous commencons déjà à en voir les premiers résultats. Nous les voyons ici, bien sur, avec Neurospin. Mais nous les voyons aussi sur…

…recherche. Notre agriculture est une agriculture de pointe. Nous le voyons ici au salon des productions animales. Je souhaite que l’agriculture puisse bénéficier des réformes que nous avons menées dans le domaine de l’innovation, avec la création de l’agence de l’innovation industrielle, l’agence nationale de la recherche, et surtout avec les pôles_de_compétitivité. Ainsi, 15 de ces nouveaux pôles concernent l’agriculture. Je tiens tout particulierement à saluer l’excellent travail réalisé par la Bretagne pour proposer un pôle dénommé « aliments de demain ». Par ailleurs, nous devons apporter des réponses claires à la question des OGM. Nous resterons fidèles au principe de précaution. C’est un principe fondamental…

L’emploi

…niveau de qualité ; les services de l’état, vous pouvez en être sûr, nous vous apporterons tous nôtre appui. Au-dela de ces mesures en partenariat avec les collectivites locales, et notamment les régions, nous devons tout faire pour renforcer l’attractivité de notre territoire. C’est indispensable si nous voulons redonner des perspectives à nos concitoyens. Favoriser la croissance, créer des emplois. Pour cela, le gouvernement a décidé de relancer massivement l’investissement public. D’abord en faveur de la recherche et de l’innovation. Les pôles_de_compétitivité qui rassemblent les universités, les centres de recherche, les entreprises, autour d’un projet_commun, nous féderons à travers un véritable réseau toutes ces énergies, eh bien, ces pôles_de_compétitivité sont un élement clé de notre…

…Mesdames et messieurs, chers amis, notre pays dispose d’atouts formidables qu’il nous faut toujours davantage valoriser. C’est ce que nous faisons avec les pôles_de_compétitivité ou encore avec les campus de recherche que nous allons mettre en place. Ils permettront le développement_des_entreprises de notre pays qui est indispensable à notre croissance_sociale. C’est tout le sens de la bataille pour l’emploi que nous voulons tous ensemble mener et gagner.

Les entreprises

…travailler ensemble et de créér des synergies. Tout l’enjeu aujourd’hui, c’est de rassembler davantage nos forces comme nous le faisons à Saclay pour rivaliser avec Cambridge, avec la Silicon valley et avec les pôles_de_recherche les plus ambitieux qui se constituent en Inde ou en Chine. Le deuxieme objectif c’est de renforcer les liens entre la recherche_publique et nos entreprises. C’est un enjeu considérable : l’innovation est indispensable pour créér de nouveaux produits et de nouveaux procédés et permettre à nos entreprises de renforcer leur productivité et de conquérir des marchés. L’innovation, c’est la croissance et les emplois de demain. Pour cela, il faut un effort de la part des entreprises, qui doivent améliorer la formation des cadres à l’innovation. Nous devons aussi les encourager à…

L’économie

…volonté de ne laisser aucun territoire à l’ écart du développement_économique national. Mesdames et messieurs, avec la création des pôles_de_compétitivité, nous franchissons une étape majeure de l’histoire industrielle de notre pays. Nous l’ancrons dans l’économie de la connaissance en misant sur la créativité, la mise en commun des compétences, des savoirs et de l’action. J’ai une conviction : la France a tous les atouts pour réussir dans la compétition économique mondiale. Il faut nous organiser, il faut nous mobiliser. Le résultat de cet appel a projets montre bien que notre pays déborde d’idées, de créativite, de talents…

Croisement des items signifiants et une variable fermée (cartouche)

En ayant pris soin d’intégrer des cartouches de variables devant chaque discours dans le corpus d’information, on peut à l’aide de WordMapper analyser le texte en fonction de variables fermée comme :

- Le nom du Premier Ministre

- La nature du média (site gouvernemental ou blogue)

- Une période par rapport à l’autre

C’est ce que nous avons fait pour ces trois cas de figure.

Dans la matrice correspondante, les valeurs au croisement des mots et des variables, ci-dessus, sont exprimées en effectifs avec les Khi-deux par case.

Rappelons que plus le nombre de signe (+ ou - devant la valeur) est élevé, plus la chance que celle-ci soit significative est élevée.

D’après le tableau suivant, on voit que lorsqu’on a trois signes (+++) devant la valeur, on a moins de 1% de malchance que les mêmes résultats soit uniquement obtenus par hasard, c'est-à-dire que l’on a plus de 99% de chance que les valeurs soient significatives.

Signes dans le tableau
Probabilité d’obtenir les mêmes résultats uniquement par hasard
Signification
Rien
-
Pas de relation significative, effectif théorique trop faible
.
P>10%
Pas de relation significative
+ ou -
P<10%
Tendance
++ ou --
P<5%
Lien significatif entre les lignes et les colonnes
+++ ou ---
P<1%
Lien significatif entre les lignes et les colonnes

C’est ces valeurs que nous avons pris pour exploiter les valeurs des variables.

Discours de Dominique de Villepin par rapport à Jean-Pierre Raffarin :

ImagePole4

Sur cet histogramme, les barres sur la partie gauche de l’axe vertical correspondent à des items signifiants en faveur du discours de Dominique de Villepin.

On doit interpréter les valeurs proches de zéro comme des items signifiants autant abordés par Dominique de Villepin et Jean-Pierre Raffarin.

On peut constater que parmi les items signifiants en faveur de Dominique de Villepin, les valeurs des termes suivants sont les plus élevées :

- Industrie

- Pôles de compétitivité

- Compétitivité

- Economie

- Projet

- Action

Discours sur le blogue (http://galouzeau.hautetfort.com/ ) par rapport au site gouvernemental (http://www.premier-ministre.gouv.fr/fr/ ) :

ImagePole34

La partie gauche du graphe (-600 à 0) est en faveur du blogue, la partie droite (0 à 100) en faveur du site gouvernemental.

Dans le blogue consacré à Dominique de Villepin, on aborde beaucoup plus les sujets comme :

- les salariés

- les jeunes

- l’investissement

- l’Europe

- les entreprises

- l’économie

Les deux premiers items (salariés, jeunes) ne sont pas étonnant en tenant compte du fait qu’un blogue est ouvert au grand public où tout le monde peut s’exprimer alors que le site gouvernemental reflète plus le discours officiel.

Discours de la deuxième période (V2 : octobre 2005à novembre 2006) par rapport à la première période (V1 : décembre 2003à septembre 2005) :

ImagePole5

On remarque sur ce graphe que les termes d’innovation, de jeunes, de résultats, d’environnement, de développement économique sont particulièrement apparus dans la deuxième période, d’octobre 2005 à novembre 2006.

Evolution entre les deux périodes (V1 et V2) :

Nous avons analysés l’évolution des items en réalisant la différence entre les deux périodes, sur leur fréquence et l’occurrence avec d’autres items.

Tableau des fréquences :ImagePole37Les termes qui ont le plus fortement évolué entre les deux périodes sont les suivants :

- cohésion

- innovation

- immigration

- croissance mondiale

On voit que l’innovation et « l’internationalisation » sont des thèmes de plus en plus moteurs dans le développement économique.

Comparaison des cooccurrences des items :

Mot Racine
Cooccurrence avec :
V1àV2
ACCROITRE

ENTREPRISES
NOUVELLES_TECHNIQUES
REDISTRIBUTION
RESSOURCES
+100%
"


AGRICULTURE
PARTENAIRES
-100%
AGRICOLE

IMPORTANT
SOUTENIR
+100%
"


AVANT-POSTES
INVESTISSEMENT
PROMESSES
VALEURS
-100%
AGRICULTURE

AVENIR
ENGAGEMENT
IMPORTANT
PROJET_COMMUN
RELANCER
+100%
"


AVANCE
BOUGENT
CONFIRME
POLES_DE_RECHERCHE
PROJETS_ORIGINAUX
-100%
COMPETITIVITE DES TERRITOIRES

REACTIVITE
REGROUPEMENT
RESPECTUEUSE
+100%
"

CONFRONTE
DISTANCE
PREVOIR
REVE
TRANSMETTRE
-100%
CROISSANCE MONDIALE

DEVELOPPEMENT_DES_BIOCARBURANTS
DIALOGUE
MESURES_IMPORTANTES
PLEINE
+100%
"
NOUVELLES_TECHNOLOGIES
-100%
ENTREPRISES FRANCAISES


MESURES_IMPORTANTES
SAVOIRS
SIGNIFICATIF
SOL
-100%
ENTREPRISES PRIVEES

MOBILISE
REVANCHE
SOUTENIR
VALIDATION
-100%
INVESTISSEMENT
JEUNES_FRANCAIS
NATIONALE
NOUVELLES_TECHNOLOGIES
OFFERTES
PISTES
PODCAST
PORTE
REGROUPEMENT
RESSOURCES
REUSSI
SIGNEE
SOIR
SUITE
TEMOINS
TGV-EST
UNIQUES
UNIVERSITES
VEHICULES
-100%
POLITIQUE DE RECHERCHE

PORTE
QUINZE
REDUIRE
REUSSIR
TRANSPORTS
VOIX
-100%
PROJET COMMUN

PROMOUVOIR
RENDEZ-VOUS
RESSOURCES
SOUTENIR
+100%
PROJETS INNOVANTS

RECHERCHE
RELAIS
SOUTENIR
TERMINER
-100%
PROJETS ORIGINAUX

PROPRE
RELAIS
RENTREE
RESSORTISSANTS
REUSSI
REVE
SEULS
SIGNIFICATIF
SOUTENIR
-100%
RECHERCHE AVANCEE

RESSOURCES
SIGNEE
SOUTENIR
+100%
RECHERCHE FONDAMENTALE

REFERENDUM
REJOUIS
RELAIS
SIGNE
SOCIETE
+100%

RECONSTRUCTION
RETABLIR
SERRE
SIGNIFICATIF
VIGUEUR
VILLE
-100%
RECHERCHE FRANCAISE
SCOLARITE
SIGNIFICATIF
SOUTENIR
TRANSPORTS
+100%
"
SANITAIRE
TEMOIGNE
VALIDATION
VIGUEUR
ZEP
-100%
RECHERCHE PUBLIQUE
RESSOURCES
SOUTENIR
TUNISIE
VIGILANCE
-100%

Comment peut-on interpréter ce tableau ?

L’agriculture est importante et il faut la soutenir, même si on ne parle plus trop d’investissement.

On parle maintenant de regroupement de la compétitivité des territoires plutôt que de distance.

Pour la croissance mondiale, on parlait plutôt de nouvelles technologies et maintenant du développement des biocarburants.

Les mesures importantes et le soutien aux entreprises françaises et privées ne sont plus trop abordés.

Maintenant il faut promouvoir et souenir les projets communs.

Il faut soutenir la recherche française mais plus trop la recherche publique.

Compte-tenu de la complexité de ce type d’analyse, il est nécessaire de garder un esprit critique vis-à-vis des résultats et avoir à l’esprir que ce ne sont que des grandes tendances reflétant les discours sur une période donnée.

 

encre